Fraude aux appels téléphoniques surtaxés : trois interpellations

Les policiers du commissariat de Sartrouville ont mis au jour une arnaque des plus astucieuses. Le procédé consiste à se brancher sur la ligne téléphonique d’un particulier pour passer des appels surtaxés et obtenir des codes permettant de jouer sur Internet, ou de télécharger des films.

Mardi 15 mars, les forces de l’ordre ont interpellé un couple originaire d’Argenteuil (95) en train de se livrer à cette escroquerie.

Les installations d’Orange piratées

Pour cela, ils ont piraté les installations d’Orange, dans un boîtier technique situé dans les parties communes d’un immeuble de la rue de Stalingrad. «Il utilisait des pinces crocodiles pour se brancher sur des cosses téléphoniques et ainsi se raccorder au réseau», explique une source proche de l’enquête. Grâce à cet ingénieux procédé, le couple, âgé d’une vingtaine d’années, passait des appels téléphoniques via la ligne d’un particulier habitant l’immeuble. Et ils ne contactaient pas n’importe quel numéro.

Source

La police chinoise arrête 155 suspects liés à une arnaque téléphonique

HANGZHOU, 24 janvier (Xinhua) — La police de la province chinoise du Zhejiang (est) a arrêté 155 suspects lors d’un coup de filet contre un sytème de fraude en chaîne recourant aux télécommunications, a-t-on appris de sources publiées dimanche par la police.

En novembre dernier, un homme identifié sous le nom de Xu, de la ville de Haining, au Zhejiang, a déclaré avoir été victime d’une arnaque portant sur un montant de 80.000 yuans (environ 12.500 dollars), via une escroquerie liée aux télécommunications.

Source

Arnaques sur Internet

Ces dernières semaines, de plus en plus d’escroqueries ont été recensées concernant la vente d’objets sur Internet. En effet, des annonces douteuses sont mises en ligne sur des sites de vente entre particuliers, principalement sur le site de vente en ligne ANIBIS.

Source

Mise en garde contre une fraude téléphonique

La Gendarmerie royale du Canada prévient le public que des malfaiteurs qui sévissent au téléphone essaient de soutirer de l’argent à leurs victimes. La GRC dit qu’elle a reçu 70 plaintes en un peu plus de 24 heures. Les plaignants expliquent avoir reçu un appel d’une personne qui dit représenter l’Agence du revenu du Canada (ARC). Le supposé agent leur demandait de rembourser une somme d’argent pour des impôts impayés.

Source

Les tentatives de fraude se poursuivent, mais ne font pas de victime

(SHERBROOKE) La diffusion de l’information et de prévention donne des fruits dans la région de Magog où les tentatives de fraude téléphonique se poursuivent. Au cours des derniers jours, la Régie de police de Memphrémagog (RPM) a reçu plusieurs plaintes de citoyens ayant reçu des appels, parfois même à répétition, de personnes disant être de Revenu Canada ou de la compagnie Microsoft. «La personne qui appelle est insistante et, bien sûr, il s’agit encore de tentatives de fraude. Heureusement, les plaignants ont raccroché et n’ont subi aucune perte», rapporte Paul Tear, porte-parole de la RPM.

Source

Des appels téléphoniques silencieux frauduleux

Des appels téléphoniques au cours desquels vos interlocuteurs ne vous répondent pas pourraient être le début d’un stratagème malicieux de fraude dont vous pourriez être la victime. La première étape de cette ruse consiste à bâtir une liste de personnes à contacter : Des appels téléphoniques automatisés (« Robot Call ») via Internet, très peu coûteux, vérifient une liste de numéros de téléphone.

Cette liste a été soit piratée soit achetée dans le but de s’assurer de l’existence de personnes à ces numéros. Lorsque les personnes appelées décrochent le téléphone, un système informatique valide l’existence d’éventuelles victimes et en profite pour recueillir des informations sur elles, notamment sur leur emplacement géographique (particulièrement pour les détenteurs de téléphones cellulaires).

Source

Fraude téléphonique: une vingtaine de plaintes en 24 heures

La GRC lance un avertissement à la population après une recrudescence des tentatives d’escroquerie téléphonique. La police assure avoir reçu plus de vingt plaintes en 24 heures au Nouveau-Brunswick Les fraudeurs disent être des employés de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et exigent le remboursement d’impôt impayé. Ces gens, qui ont un accent étranger, sont agressifs et disent souvent qu’ils se rendront à la résidence de la victime pour les arrêter s’ils ne paient pas. Ils insistent pour que les sommes dues soient payées immédiatement par carte de crédit ou par Western Union.

Source