Un fraudeur montréalais extradé vers les É.-U.

La police de Seal Beach, en Californie, a demandé et obtenu l’extradition du Québécois Daniel Marcotte.

Le 10 juillet dernier, les autorités américaines sont allées chercher le fraudeur à l’aéroport en Californie pour l’emmener dans une prison de cet État. Pour un fraudeur, la pire chose qui puisse arriver, c’est d’être extradé vers les États-Unis pour subir son procès parce que les peines sont plus sévères dans ce pays. Daniel Marcotte a fraudé une veuve de 86 ans en utilisant le type d’arnaque téléphonique «grands-parents».

Source