Piratage massif des cartes SIM par la NSA : Gemalto plonge en Bourse

La NSA et le GCHQ sont entrés dans les réseaux de fabricants de cartes SIM pour dérober les clefs de cryptage, afin de mieux intercepter les communications des utilisateurs, révèle un site d’investigation américain.

Quel moyen plus simple pour intercepter des communications que de dérober les clefs de cryptage des cartes SIM? C’est justement ce qu’a fait la National security agency (NSA) et son homologue britannique le GCHQ (Government communications headquarters), selon un article publié jeudi 19 février par le site américain de journalisme d’investigation The Intercept.

Source