Attaque : phreaking

Extrait de wikipédia

Le mot anglais phreaking est obtenu par la contraction de phone, pour téléphone, et freak, signifiant un marginal, ou personne appartenant à une contre-culture. Le pirate téléphonique est appelé un phreaker ou pirate du téléphone1.

Dans certains cas, le phreaker peut utiliser le réseau téléphonique d’une manière non prévue par l’opérateur afin d’accéder à des fonctions spéciales, principalement afin de ne pas payer la communication et/ou de rester anonyme. Cette activité peut être illégale dans certains pays. Toutefois, les premiers phreakers, et un certain nombre de phreakers actuels, sont des passionnés cherchant juste à effectuer une prouesse technique sans mauvaises intentions, à la manière des premiers hackers.

Source