Ados vaudois victimes d’une arnaque sur Facebook

Sur la messagerie de Facebook, le dialogue ressemble à n’importe quel échange entre adolescents, fautes d’orthographe, expressions typiques et smileys compris.« J’ai bloqué mon phone en faisant entrer le code pin éronné 3 fois et j’ai même po mon code puk», lit-on dans le soi-disant appel au secours envoyé depuis le compte d’une utilisatrice, piraté par des escrocs. Réponse de la destinataire, une «amie» de 14 ans habitant Epalinges, qui ne sait pas encore qu’elle est la victime d’une arnaque: «Bah, je dois faire quoi?» Les instructions s’affichent à l’écran: «Envoi par SMS le mots: KEY au 911 et passe moi le code reçu c gratuit merci.»

Source